Marianna Ivanova
 
 
 
 
home icon contact us icon site map icon russian flag icon
 
  Reference  
  My world  
  Selfdevelopment  
  My interests  
  Gallery  
   

Minister of health in Niger Fatimata Moussa

Fatimata Moussa Femme, medecin, ministre, pour sauver des vies. Mariama Alzouma 15 January 2010

Depuis quelques mois, le poste de ministre de la Sante est occupe par une femme, Dr Moussa Fatimata. Medecin de sante publique, specialiste de medecine du travail et expert en sante de la reproduction, Dr Fatimata, femme engagee, connait bien les enjeux de developpement lies a la sante. Pour avoir occupe le poste strategique de secretaire general de ce ministere, elle en connait bien les rouages et en maitrise parfaitement l'environnement technique. Autant d'atouts qui font d'elle la personne indiquee pour la fonction.

Lorsqu'en 1982, Fatimata Moussa sort de l'Ecole des Sciences de la Sante de Niamey, elle est titulaire d'un diplome d'Etat en medecine. Elle sera alors immediatement affectee au Centre Hospitalier Departemental de Dosso (CHD) en tant que medecin-chef du service de pediatrie assurant egalement la coordination technique des services hospitaliers de medecine interne, chirurgie et maternite. A ce titre, elle doit s'occuper de la prise en charge des enfants et des suites des couches pathologiques. L'exercice de cette fonction devait etre le declic d'une vie de devouement au service du mieux etre des populations nigeriennes.

C'est le service de pediatrie qui m'a donne la vocation de la sante publique. La plupart des souffrances des enfants pourraient etre evitees par la vaccination et une meilleure education des meres. Au-dela de la science medicale pure, il y a l'environnement, la prevention.

Il faut bien que des gens s'occupent de cela. En decembre 1982, elle soutient sa these d'Etat a Niamey : comment ameliorer les conditions d'accouchement des femmes dans les villages a travers la formation des accoucheuses traditionnelles ? L'axe principal de la carriere du Dr Fatimata Moussa est trace. Elle n'en deviera pas.Il l'a conduite de longues annees au ministere de la Sante, au FNUAP, a l'Universite, puis au ministere a nouveau, comme SG puis comme ministre.

La culture de l'excellence

Convaincue qu'on ne peut etre bon sans rigueur, Dr Fatimata s'est toujours appliquee a donner le meilleur d'elle-meme dans tout ce qu'elle entreprend. Une rigueur qu'elle s'impose a elle-meme ainsi qu'a ses collaborateurs, a tous les niveaux de responsabilite.

A la tete d'un ministere de developpement

Le ministere de la Sante Publique est l'un des ministeres les plus subventionnes par l'Etat mais egalement par les bailleurs de fonds. Pour preuve, explique Mme la ministre, aujourd'hui, pres de 80% des investissements du Programme special du President de la Republique sont reserves a la sante . Rien d'etonnant a cela : Ce ministere est au c?ur du developpement socio-economique du pays.

Il est clair que si l'homme n'est pas en bonne sante, il ne peut pas contribuer au developpement. Mon ministere n'est pas seulement un ministere de consommation des ressources de l'Etat. Imaginez le nombre de jours gagnes quand le travailleur va au travail et l'enfant a l'ecole, le nombre d'annees d'esperance de vie quand l'etat de sante s'ameliore. C'est cela qu'il faut expliquer.

Des resultats probants

Pour etayer ses dires, Mme la ministre explique que, de 40% en 2004, nous avons atteint aujourd'hui 80% de couverture sanitaire . Ces resultats sont certes, a mettre a l'actif de tout le personnel des services de sante du pays, mais d'abord a cette meneuse d'hommes , qui a fait de la rigueur son credo et qui, en tant que SG, a su pleinement mobiliser les troupes.

Pleinement consciente du caractere ecrasant de sa tache, de l'enorme responsabilite qui est la sienne, elle y voit aussi une ?uvre exaltante, qui commence a porter ses fruits.

Les femmes restent la priorite. Une reussite pour nous serait une courbe de la mortalite maternelle qui descend. Tous les indices montrent qu'on a commence a baisser. Mais il reste enormement a faire : si 90% des femmes profitent de la consultation prenatale gratuite, les consultations postnatales et l'accouchement assiste ne sont pas encore la regle, malgre la gratuite de ces prestations qui represente un gros effort financier pour le pays. Il faut encore convaincre les hommes. Plaider aupres des populations, du gouvernement, des bailleurs de fonds, inlassablement. Madame la ministre en a l'habitude. Et aujourd'hui, en tant que premiere responsable, elle entend plus que jamais aller jusqu'au bout des decisions. http://www.medianiger.info/2010/01/fatimata-moussa-femme-medecin-ministre-pour-sauver-des-vies/

Minister of health in Niger Fatimata Moussa

Issa Lamine - minister of health in Niger in 2007

map of Niger regions

Niger is divided into 7 Regions and one capital district. These Regions are subdivided into 36 departments. The 36 Departments are currently broken down into Communes of varying types. As of 2006 there were 265 communes, including communes urbaines (Urban Communes: as subdivisions of major cities), communes rurales (Rural Communes, in sparsely populated areas and postes administratifs (Administrative Posts) for largely uninhabited desert areas or military zones.

Rural communes may contain official villages and settlements, while Urban Communes are divided into quarters. Niger subvisions were renamed in 2002, in the implementation of a decentralisation project, first begun in 1998. Previously, Niger was divided into 7 Departments, 36 Arrondissements, and Communes. These subdivisions were administered by officials appointed by the national government. These offices will be replaced in the future by democratically elected councils at each level.

The departments and capital district are:

* Agadez Region
* Diffa Region
* Dosso Region
* Maradi Region
* Tahoua Region
* Tillaberi Region
* Zinder Region
* Niamey (capital district)

Last updated: 25 July 2010
Page created: 08 June 2010
   
     
   
     
 
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
 
   
   
   
 
 
   
   Orphus  
   
 
Copyright Marianna 2006 - 2013 When copying materials from website active hyperlink is required